Comment avoir des Assedic après un licenciement économique ?

admin2598

Les ayant droits aux Assedic sont principalement ceux qui ont perdu leur emploi suite à un licenciement. Le licenciement économique est une des causes qui donnent droit au chômage. Il implique un certain type de procédure.

Le licenciement économique

Il arrive que des employés soient licenciés à la suite de mesures économiques dans l’entreprise. Ces mesures peuvent être personnelles ou collectives. Un licenciement économique ne trouve pas sa cause dans un mauvais comportement du salarié mais dans une mutation technologique ou dans des difficultés économiques de l’entreprise. Le salarié voit alors son poste supprimé ou son contrat sérieusement modifié. Avant de prendre une telle décision, l’employeur doit en principe avoir proposé à ses salariés des formations ou des restructurations.

Quelles mesures prendre pour toucher allocations de chômage ?

Pour avoir des Assedic à la suite d’un licenciement économique, le salarié devra se rendre dans une agence Pole emploi à la fin de son préavis. Il peut aussi effectuer les mesures pour s’inscrire en ligne.

L’allocation d’aide au retour à l’emploi

Le salarié pourra lors toucher une allocation d’aide au retour à l’emploi. Cette aide lui parviendra à la suite d’une période de sept jours qui constitue le délai de carence. Il devra attendre des jours supplémentaires en fonction de ses années d’ancienneté dans l’entreprise. C’est ce qu’on appelle le différé d’indemnité de licenciement. En cas de licenciement économique, ce différé est de 75 jours maximum.

Le montant de cette allocation est fixé sur la base des anciens salaires bruts de l’année précédent le chômage et ce, sans les indemnités ou les primes. Elle ne dépassera pas les 241,22 € par jour.

Le contrat de sécurisation professionnelle

Si vous êtes dans une entreprise de moins de 1000 salariés, votre employeur est tenu de vous proposer un contrat de sécurisation professionnelle. Il s’agit d’un parcours de reconversion dont vous pourrez discuter avec votre employeur ou votre conseiller pole emploi. Ce parcours englobe votre recherche d’un emploi et éventuellement une nouvelle formation. Vous pourrez prendre votre décision après un délai de réflexion de 21 jours. Si vous le refusez, vous pourrez alors demander une aide à l’emploi.

Laisser un commentaire