Breaking News

Complément Familial

CONDITIONS D’ATTRIBUTION ET MONTANT

CONDITIONS D’ATTRIBUTION

1 – Conditions générales d’attribution du complément familial

Pour avoir droit au complément familial, il faut remplir les conditions d’ouverture du droit aux prestations familiales, assumer la charge de trois enfants au moins tous âgés de plus de 3 ans et satisfaire à des conditions de ressources.

2 – Plafond de ressources pour bénéficier du complément familial

Le montant des ressources à ne pas dépasser figure dans le tableau ci-dessous, les ressources étant appréciées comme pour la prime à la naissance ou à l’adoption versée dans le cadre de la prestation du jeune enfant.

plafond de ressources pour le versement du complément familial majoré                                                                                                                         (pour la période de paiement du 1er janvier au 31 décembre 2015)

nombre d’enfants à charge – ménage avec un seul revenu professionnel  -ménage ayant deux revenus                                                                                 3                                             18 779 €                                                      22 972 €

4                                             21 909 €                                                        26 102 €

par enfant supplémentaire      + 3 130 €                                                    + 3 130 €

MONTANT DU COMPLEMENT FAMILIAL

1 – Montant du complément familial

Le montant du complément familial est fixé à 41,65 %  de la base mensuelle de calcul des allocations familiales. Quel que soit le nombre des enfants à charge, il est versé un seul montant mensuel.

2 – Complément différentiel

Les ménages et personnes qui remplissent les conditions prévues pour l’attribution du complément familial, mais dont les ressources excèdent le plafond d’une somme inférieure à 12 fois le montant du complément familial en vigueur, peuvent percevoir un complément différentiel. L’année civile de référence est l’avant dernière précédant la période de paiement.

Le montant de ce complément différentiel est égal, pour chaque mois, au douzième sz la différence entre, d’une part, le plafond annuel de ressources majoré d’un montant égal à 12 fois le montant du complément familial, et, d’autre part, le montant des ressources.

Important

Depuis le 1er janvier 2014, il n’est plus fait référence au complément familial en vigueur à la date du 1er janvier pour calculer le complément familial différentiel, mais il est tenu compte de celui en vigueur au moment du calcul du complément familial différentiel.

Exemple

Soit un ménage avec 3  enfants de plus de 3 ans, disposant de deux revenus et ayant perçu pour 2013 des ressources nettes d’un montant de 46 000 €. Ce montant excède le plafond prévu au 1er janvier 2015 pour cette catégorie de ménage (45 941 €), mais il est inférieur au montant des ressources maximales permettant l’attribution d’une allocation différentielle, soit :

45 941 € + (168,35 € x 12) = 47 961,02 € (168,35 € étant le montant du complément familial en vigueur depuis le 1er avril 2014).  Ce ménage peut donc recevoir un complément différentiel égal à : 47 961,02 € – 46 000 € : 12 = 163,42 €.

3 – Cumul du complément familial avec d’autres prestations

Le complément familial ne peut se cumuler ni avec l’allocation parentale d’éducation ni avec l’allocation de base ni avec le complément de libre choix d’activité ou la prestation partagée d’éducation de l’enfant, pour les enfants nés ou adoptés à compter du 1er janvier 2015.

4 – complément familial majoré

Depuis le 1er avril 2014, le complément familial est majoré pour le ménage ou pour la personne dont les ressources ne dépassent pas un plafond qui varie en fonction du nombre d’enfants à charge et qui est inférieur au plafond fixé pour l’obtention du complément familial.

Ce plafond ouvrant droit à l’attribution du complément familial majoré est également majoré lorsque la charge des enfants est assumée soit par un couple dont chaque membre dispose d’un revenu professionnel, soit par une personne seule.

Le taux du complément familial majoré est égal à 49,99 % de la base mensuelle de calcul des allocations familiales, le montant du complément familial majoré s’élève dès lors à 202,05 € au 1er avril 2015.

Pour l’attribution du montant majoré du complément familial, les ressources du couple ou de la personne assumant la charge des enfants ne doivent pas dépasser un plafond égal à la moitié du plafond annuel applicable au complément familial (CSS, art. R. 522-4; D. n°2014-419 et 2014-420 du 23 avril 2014 JO du 25)